Prendre soin de ses pieds

 

Pour prendre soin de ses pieds, quelques conseils nous ont été prodigués par Aurélie BULOT pédicure podologue adhérente à Résédia.

 

A vos pieds prêts partez !!!

 

  • La toilette quotidienne est évidente mais celle-ci devra être plus minutieuse, chez ceux qui jardinent en ce moment afin de vérifier qu’il n’y a pas de corps étranger ou blessures ou piqûre d’insecte.

 

  • Un miroir posé au sol peut s’avérer utile pour observer le dessous des pieds pour ceux qui ont peine à le faire.

 

  • Effectuer une vérification des chaussures avant d’enfiler ces dernières. Nous quittons les chaussures d’hiver, pensez à vérifier que rien de blessant ne se trouve à l’intérieur.

 

Ce conseil s’applique également pour les chaussures de jardin, de chasse, de bricolage et de sport. On peut y passer un petit coup de lingette nettoyante aussi (le soir afin qu’elles soient bien sèches quand on les porte) ou mettre une semelle d’hygiène si l’on ne porte pas de chaussette.

 

  • On ne garde pas les chaussures trop usées.

 

  • L’hydratation quotidienne est à continuer même si les températures se radoucissent

 

  • Concernant la coupe des ongles : mieux vaut ne pas chercher à couper beaucoup mais couper de façon plus rapprochée tant que l’on ne peut pas consulter son podologue.

 

  • Un gommage des peaux épaisses ou sèches va adoucir vos pieds (beaucoup de gommages sont disponible dans le commerce ou en pharmacie) sans risque de se blesser.

 

  • On bouge si l’on peut (marche, jardinage, ménage de printemps, vélo d’appartement, …) pour ne pas perdre sa mobilité, mais également pour s’aérer le corps et l’esprit et on le fait chausser pour ne pas passer trop de temps en pantoufles. En effet, le chaussage peut être désagréable quand on pourra ressortir plus longuement.

 

  • On protège les cors avec un pansement et on adapte le chaussage en fonction en attendant la réouverture des cabinets de podologue (décision du conseil de l’ordre imposée à la profession) et si cela fait trop mal ou si lésion, on voit avec son médecin si l’on peut faire quelque chose (pour les patients en Affection de Longue Durée quelques services d’urgences podologiques ont ouvert en France sur orientation strictement médicale le temps du confinement)